Thérapie canalaire

Thérapie canalaire

Après avoir administré une anesthésie locale, l’endodontiste installe une digue (champ opératoire). Il fera ensuite une cavité d’accès dans la couronne de la dent et, avec ses instruments, nettoiera la pulpe de la chambre pulpaire et des canaux radiculaires et mettra en forme l’espace à obturer. Il remplira ensuite les canaux radiculaires avec un matériau biocompatible, une sorte de caoutchouc appelé « gutta-percha » qui est mis en place avec un ciment adhésif pour assurer une étanchéité complète des canaux radiculaires. Dans la plupart des cas, une obturation temporaire est placée pour fermer la cavité d’accès. Celle-ci sera éliminée par le dentiste du patient avant de restaurer la dent.

Après la dernière séance, le patient devra retourner chez son dentiste afin qu’il place une couronne ou une restauration sur la dent pour la protéger et lui rendre toute sa fonction.

Conseils post-opératoires

Pendant les jours qui suivent le traitement, la dent peut être sensible, surtout s’il y avait inflammation ou infection de la pulpe. Cet inconfort peut être éliminé avec des analgésiques avec ou sans ordonnance. Si une douleur sévère est ressentie ou une sensation de pression et que cela persiste quelques jours, communiquez avec votre endodontiste. Il faudra éviter de mordre ou mastiquer avec la dent traitée tant qu’elle ne sera pas restaurée de façon permanente, celle-ci pourrait se fracturer. Il est donc fortement suggéré de voir son dentiste le plus rapidement possible .